• La bande sableuse

    Comme son nom l'indique c'est une bande de sable située près du ruisseau. Elle est cachée par les roseaux et les Aspirants viennent s'entraîner ici.


  • Commentaires

    1
    Jeudi 9 Novembre 2017 à 18:43

    Pic du Renard arriva en courant tranquillement jusqu'à la bande sableuse. Elle sentit bientôt l'herbe se raréfier sous ses pattes et laisser place au sable doux. La belle meneuse ralenti et se remit à marcher.

    - Ici c'est la bande sableuse. Nous y venons surtout pour nous entrainer car il n'y a aucune proie et on peut tomber sans se faire mal. On y passera sûrement beaucoup de temps dans les prochains jours voir même les prochaines lunes.

    2
    Jeudi 9 Novembre 2017 à 18:46

    L'apprenti marchait dans le sable au grand plaisir de ses coussinets :

    "C'est trop bien ici !" s'extasia t-il en creusant d'une patte le sable doux 

    3
    Jeudi 9 Novembre 2017 à 18:50

    - Oui ! acquiesça Pic du Renard avec un sourire, D'ailleurs que dirais tu de me montrer ce que tu sais faire ? sa voix était pleine de défis

    Avant même de lui laisser le temps de répondre, la belle meneuse se plaça d'un bond gracieux en face de son apprenti et la fixa de ses beaux yeux verts en grondant, menaçante. Ses pattes étaient fermement plantées dans le sol et très légèrement écarter pour lui donner le meilleur équilibre possible. 

    4
    Jeudi 9 Novembre 2017 à 20:25

    Il se tapis sous la surprise avant de se redresser et réfléchir. Bon, il allait faire comme il faisait avec sa soeur, c'est à dire sauter dans le tas de fourrure devant lui. 

    Il bondit donc, son sauter était calculer pour sauter sur le front de sa mentor. On pouvait voir un ressort bien utilisé naturellement chez lui. 

    5
    Vendredi 10 Novembre 2017 à 17:56

    Pic du Renard s'était attendu à une attaque aussi directe alors elle n'eut qu'à reculer d'un bond pour que son apprenti atterrisse juste à ses pattes. La belle meneuse en profita pour lui donner un petit coup de patte, griffes rentrées, sur la joue avant se s'écarter de nouveau pour éviter toute contre attaque. Face à l'attitude bourrine de Ciel Sauvage la belle chatte rousse avait adopter un style de combat très fluide et agile basé sur l'esquive. Elle pourrait ainsi voir comment le jeune chat s'en sortait face à un adversaire fuyant.

    6
    Vendredi 10 Novembre 2017 à 18:07

    L'apprenti du retomber à terre mais bizarrement, il atterrit en toute souplesse, comme vu d'avance. Son corps ressort se replia vers ses pattes avants quand le petit coup lui fit manger le sable. 

    Il releva la tête en la fixant et secouant le moustaches pour faire tomber les derniers grains, il s'engagea à nouveau vers elle dans une attaque à nouveau frontale. A vrai dire, il savait qu'il avait fait une erreur et pour lui, ce serait le fait d'avoir sauter. Il resta donc au sol et se dressa sur ses pattes arrière. Mais bon dieu son adversaire le fuillait ! Il retomba donc sur ses 4 pattes et fit un pas de plus vers elle comme ne voulant plus la frapper, puis il sauta. C'était rapide et devant un débutant de son niveau, ça aurait pus surprendre. 

    C'est ce qu'il faisait avec sa soeur, il passait à côté d'elle l'air de rien et sautait dessus. Il espéra donc que ça marche mais les circonstances étaient trop différentes. 

    7
    Samedi 11 Novembre 2017 à 14:09

    Ciel Sauvage semblait très à l'aise. Il savait retomber avec souplesse et encaisser les coups avec ressort. Déjà de très bons points. De plus il essayait d'adapter son style de combat en fonction des réactions de son adversaire et même si ce n'était pas très fructueux cette fois ci ça l'aiderait beaucoup pour plus tard. Néanmoins ils allaient devoir travailler sur certains points que Pic du Renard commençait déjà à énumérer. Déjà il allait falloir être un peu plus subtile. Les attaques de front étaient très prévisibles et facilement esquivables. Ensuite il allait falloir travailler la précision. On ne pouvait pas attaquer au hasard, il fallait viser juste pour déstabiliser et prendre l'avantage. Bref, perdue dans des analyses Pic du Renard fut surprise par le saut de son apprenti. Elle roula instinctivement sur elle même pour ne pas laisser son adversaire l'attraper. Mais cette manœuvre l'avait placée dans une position peu enviable. Elle se trouvait maintenant sur le flanc, tandis que Ciel Sauvage se réceptionnait juste devant elle. N'importe quel combattant aurait sauté sur l'occasion de l'attaquer au flanc. Même si Pic du Renard avait déjà en tête trois techniques différentes pour s'en sortir, elle décida de ne pas bouger trop vite pour voir ce que Ciel Sauvage allait faire.

    8
    Samedi 11 Novembre 2017 à 14:57

    Ciel Sauvage pesta intérieurement, de toute évidence, ça ne marchait pas. Comme par un coup de chance, il se retrouva sur les côtés de la meneuse, ayant sauter dans sa direction, elle l'avait esquivé de côté, ainsi, s'il sauterait, il tapperait le flanc. 

    Dans sa précipitation de vouloir ressauter ainsi sur elle, il s'emmella les pattes par manque -justement- de précision dans ses mouvements et ne pus se projeter en l'air, il se ramassa une nouvelle fois et son museau rentra dans le sol. Il réussi à repositionner ses appuis et se releva mi-amusé, mi-vexé. 

    «crotte de souris !» jura t-il en remuant les oreilles pour faire tomber les grains de sable. 

    9
    Samedi 11 Novembre 2017 à 17:36

    Pic du Renard attendait le dernier moment pour contrer son apprenti mais elle n'en eut pas besoin. Le jeune chat s'emmêla les pattes et tomba à côté d'elle. La belle meneuse poussa un ronron amusé mais pas du tout moqueur. Elle roula pour se remettre gracieusement sur ses pattes puis dépoussiéra sa fourrure d'une légère secousse.

    - Ne confond pas vitesse et précipitation. dit-elle en souriant, Globalement c'était très bien. Tu as des appuis solides, tu es combattif, tu n'hésites pas à attaquer, tu fais des bonds très souple, tu es rapide. Ce sont des qualités utiles qu'il va falloir développer un maximum. Par contre, tu manques de précision et de subtilité. C'est le début donc c'est normal, ne t'en fais pas. On va bosser la dessus. Tu apprendras plus tard qu'il existe plusieurs styles de combat. Chaque combattant lambda adapte le sien en fonction de ses facilités et de sa morphologie mais je pense qu'un excellent combattant doit pouvoir adapter son style de combat en fonction du lieu, du nombre d'adversaires, de leur morphologie. Bref, je pense qu'il est primordial d'avoir une bonne faculté d'adaptation car le lieu et les adversaires ne s'adapteront jamais à toi. De ce que j'ai vu tu t'en sors plutôt bien pour appréhender ton adversaire. Alors j'aimerais voir comment tu t'en sors si c'est moi qui t'attaque. Je précise que tu as le droit de contre attaquer.

    Après cette tirade, Pic du Renard s'écarta de quelques pattes de son apprenti et feula bruyamment. Elle le foudroya de ses beaux yeux verts. Sa fourrure avait doublé de volume. Elle semblait très menaçante.

    10
    Samedi 11 Novembre 2017 à 18:54

    (Fidae ??)

    11
    Samedi 11 Novembre 2017 à 18:57

    (Mais... Mais j'ai répondu ! rraa crotte, je recommence. ) 

    12
    Samedi 11 Novembre 2017 à 19:00

    Ciel Sauvage était au début fière du compte rendu de sa mentor. Puis il baissa la queue et la remonta. Pic du Renard était on ne peut plus douce et arrondissait à merveille les angles. 

    Puis, elle se tapis et feula dessus. Automatiquement, le pelage du jeune chat se gonfla de peur. Elle était impressionnante ! 

    «Je serais aussi terrifiant moi ?!» fit-il dans un elan de joie. Une réaction un quelque peu surprenante. Disons qu'il savait qu'elle n'allait pas l'attaquer, du moins il le croyait, et se trouva une nouvelle fois admiratif. Il baissa toute sa garde involontairement

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    13
    Samedi 11 Novembre 2017 à 19:20

    Pic du Renard fut très surprise de la réaction de son apprenti. Elle était prête à l'attaquer mais lui il lui posait une question pareille. La belle meneuse hésita à lui donner une bonne leçon mais elle décida finalement que l'enthousiasme et la confiance que son apprenti lui accordait ne devaient pas être punies.

    - Bien sûr ! Si tu travailles dur et que tu es sûr de toi tu pourras être aussi impressionnant, peu être même plus. Maintenant prépare toi !

    14
    Samedi 11 Novembre 2017 à 19:31

    De nouveau dans le combat, Ciel Sauvage imita sa position sans comprendre les bienfaits. Bien que son sourire était toujours présent. Elle venait de lui faire un compliment de l'avenir ! Bon... Il en faisait surement trop pour si peu mais son excitation en rajoutait toujours involontairement.  

    15
    Samedi 11 Novembre 2017 à 19:46

    Pic du Renard feula de nouveau pour qu'il se remette dans le combat. Elle se mit à tourner autour de lui, oreilles rabattues, sans le quitter des yeux une seule seconde. Elle bondit alors, vive et agile, en visant ses épaules.

    16
    Samedi 11 Novembre 2017 à 19:55

    Ciel Sauvage savait qu'il ne fallait pas tourner le dos à un adversaire, c'était logique, une évidence. Puis elle lui bondit dessus. Crotte ! Il faut que j'esquive ! Se dit-il car les mouvements n'étaient pas encore instinctifs. Son temps de réaction fut donc trop lent et la meneuse eu bien le temps et le loisir d'atterir sur lui. 

    17
    Dimanche 12 Novembre 2017 à 10:40

    Pic du Renard atterrit sur les épaules de son apprenti, trop lent. Elle le renversa facilement et roula avec lui dans la poussière. La belle meneuse l'immobilisa entre ses pattes avants et lui laboura le dos, griffes rentrées bien sûr. En combat réel, Ciel Sauvage aurait eu droit à une blessure sérieuse. Pic du Renard le relâcha et se releva d'un bond gracieux.

    - On continu. fit-elle en décrivant des cercles autour de son adversaire

    18
    Dimanche 12 Novembre 2017 à 10:47

    Je fais quoi ? Je fais quoi ? 

    Il paniquait un peu, ce combat était bien plus impressionnant que les bagarres entre frère et soeur. La il avait l'impression d'être un moucherons. Attends.... elle a fait quoi quand je voulait lui sauter dessus ? Elle a roulé ! content de lui, il continuait à tourner sur lui même afin de ne pas lui tourner le dos et se baissant, tête vers le sol pour rouler plus facilement, multiple fois il avait déjà fait ce genre de galipette incontrôlée. Par contre, il ne savait pas que sa position allait laisser deviner à son adversaire quelle parade il avait choisi. 

    19
    Dimanche 12 Novembre 2017 à 19:32

    Au vu de l'attitude de son apprenti, Pic du Renard voyait bien qu'il avait prévu de rouler. Il m'imite ! Peu être pas la meilleure chose à faire dans ce type de cas mais il ne peut pas savoir. La belle meneuse laissa de côté ses réflexions et attaqua comme si elle ne savait rien des intentions de son adversaire. Elle bondit, vive comme la foudre, en vidant les épaule de son apprenti. Sa queue était bien droite pour lui assurer une trajectoire parfaitement linéaire. C'était une attaque très directe et facilement prévisible mais qui pourtant ne s'esquivait pas si facilement si elle était exécutée avec une rapidité suffisante.

    20
    Dimanche 12 Novembre 2017 à 21:27

    Au vu de la trajectoire trop rapide pour passer de côté, Ciel Sauvage paniqua. Pas de côté ! Pas devant ? Je suis coincé ! mais il était décider à lui echapper cette fois. Alors, il essaya au grand hasard la dernière solution : plonger. Il bondit donc à ras le sol mais tenait à faire sa roulade et heureusement. 

    21
    Dimanche 12 Novembre 2017 à 21:27

    (Attends, mauvaise mani j'ai pas fini)

    22
    Dimanche 12 Novembre 2017 à 21:29

    Cependant, il n'était pas encore entrainer et ne connaissait pas l'option de pousser de ses pattes arrière le ventre, ( ou de se relever brutalement,) de son adversaire pour le devier de sa trajectoire et le faire tomber. 

    Il se releva donc derrière elle, trionphant et baissant toute sa garde

    23
    Lundi 13 Novembre 2017 à 20:19

    Wahou ! Ciel Sauvage était rapide ! Un apprenti lambda n'aurait pas esquivé ça. Un plongeon et une roulade réalisés d'affiliés avec rapidité et aisance. De plus, il se releva très vite. Pas de chance pour lui, Pic du Renard n'avait même pas touché le sol de ses pattes antérieures que son corps pivotait déjà à une vitesse hallucinante. En une fraction de seconde, la belle combattante rousse était sur ses quatre pattes, face à son apprenti qui avait déjà baissé sa garde. Je ne laisserai pas passer ça ! Aussitôt, elle se projeta grâce à ses pattes postérieures vers son apprenti et le percuta de plein fouet. Grâce à sa taille et à sa force, Pic du Renard l'envoya, la tête dans le sable, deux longueurs de queue plus loin.

    - Ne baisse jamais ta garde tant que le combat n'est pas fini ! Relève toi et prépare toi !

    24
    Lundi 13 Novembre 2017 à 21:53

    Ciel Sauvage était triomphant derrière elle quand à sa grande surprise, la meneuse pivota presque avant même d'avoir toucher le sol et fonça sur lui en un coup puissant de pattes arrières. Il n'eu le temps de rien faire, rien penser tellement la surprise était présente et la rapidité de son adversaire expérimenter qu'il senti son poids le percuter de plein fouet. Avec la force, il vola deux longueurs de queue plus loin, la tête rapant le sable et s'enfonçant sous le tas formé devant lui. 

    Il se releva sonné et entendi sa mentor derrière lui. À son grand désespoir. Déjà que la nage l'avait casser sans qu'il veuille le montrer, maintenant il se prenait pas mal de coup sur la tête. Au début, pendant, et maintenant. C'est l'apprentissage apparement. Pic du Renard ne m'épargnera pas... Mais je dois être fort ! Si elle fait ça, c'est pour que je sois un bon combattant, j'en suis sûr ! se motiva t-il. Le jeune chat passa négligemment le dos de sa patte sur le museau et vit une petite trace de sang sur son poil. Crotte, une petite entaille s'était formé sur le bous de son nez avec le frottant des grains dessus. Mais rien de graves, quelques coups de langues et ça fera amplement l'affaire. Il souffla et se tourna, prêt à une autre attaque. 

    25
    Samedi 18 Novembre 2017 à 13:30

    Lorsque son apprenti se tourna vers elle, Pic du Renard cit qu'il saignait un peu sur le bout du museau. J'y suis aller un peu fort ! Ce n'est que son premier cours... Et en même temps, c'était nécessaire pour qu'il s'endurcisse. La belle meneuse fit tout de même attention à ne plus toucher sa tête. Elle bondit de nouveau, utilisant exactement la même technique que la première fois. Elle verrait bien si Ciel Sauvage avait retenu la leçon.

    26
    Samedi 18 Novembre 2017 à 13:38

    Prêt à la nouvelle attaque, Ciel Sauvage bondit de la même façon en faisant bien attention de ne pas se mélanger les pattes avec sa queue dans la roulade, chose qu'il avait risqué de faire durant sa dernière roulade. Il se releva facilement avec l'élan et se para à une nouvelle attaque. Cette fois, je roule de côté. se dit-il sans se demander si l'attaque de sa meneuse allait avec. 

    27
    Samedi 18 Novembre 2017 à 13:44

    Comme précédemment, Pic du Renard pivota dans les airs et atterrit gracieusement face à son apprenti. Elle attaqua de nouveau, sans sauter cette fois, avec vigueur et élégance. La belle meneuse, même avec des attaques simplistes, restait impressionnante par sa vitesse d'exécution et sa précision parfaite.

    28
    Samedi 18 Novembre 2017 à 14:01

    Tout était trop rapide pour le nouvel apprenti, il n'avait pas le temps de réfléchir. Il ne connaissait rien aux attaques et esquives à par la roulade. Ça ne venait pas automatiquement, normal. Il n'avait pas encore la rapidité, la souplesse (bien que ses sauts étaient naturellement souples) ni la force. Il eut alors juste le temps de rentrer la tête dans les épaules pour ne pas se tordre la nuque, geste étant un réflexe donc non réfléchi, et se prendre une nouvelle fois un coup sur le front

    29
    Samedi 18 Novembre 2017 à 16:40

    Pic du Renard percuta son apprenti. Mais cette fois ci la belle meneuse le saisit par les épaules et ils roulèrent ensembles sur une ou deux longueurs de queue. Au moins aucuns des deux ne s'était fait mal dans la chute. La chatte rousse bloquait les pattes avants de son apprenti avec les siennes mais elle décida de ne rien faire de plus et de le laisser tenter quelque chose pour se libérer.

    30
    Samedi 18 Novembre 2017 à 17:18

    Comme attendu, il senti le poids de la meneuse sur lui puis fini coincer sous elle :

    "Que veux-tu que je fasse, tu es trois fois plus lourde que moi !" s'énerva t-il devant tant de défaites. Mais il comprit que son but était de se libérer. 

    Il tenta alors de rouler sur le cote, sur l'autre, rien a faire, ses épaules étaient coincées. En avant ou en arrière ne servirait à rien. J'en peux plus.... en effet, la fatigue était tombée sur lui telle une masse insoulevable. Même la petite adrénaline du combat n'y faisait plus rien. Il tenta de la pousser avec ses pattes arrière mais son effort était vague et mou. La colère monta en lui comme une flèche. Il se mit a gesticuler comme il pouvait en feulant, très irrespectueux, et, dans ses mouvements, ramena ses pattes arrières vers lui pour faire une sorte de rappe de ventre (sans griffes) au niveau du torax sans vraiment le vouloir. 

    31
    Dimanche 19 Novembre 2017 à 17:28

    Eh ben, c'est pas trop tôt ! Pic du Renard relâcha son étreinte lorsque son apprenti lui martela le ventre de ses pattes arrières. Si le jeune avait sorti les griffes il lui aurait infligé une sérieuse blessure. La belle meneuse s'écarta de son adversaire et se releva gracieusement une longueur de queue plus loin.

    - C'était pas mal. Forcément tu n'as aucune technique mais de bonnes aptitudes au combat. Tu es rapide, souple, costaud. Dès que je t'aurais appris les bases tu pourras t'entraîner avec Ciel de Foudre et Ciel Rouge (2 apprentis plus vieux d'une lune).

    En voyant les flancs se son apprenti se soulever rapidement, la belle meneuse prit conscience de sa fatigue.

    - Bon on va finir la visite et ensuite on rentrera au camp. Tu as bien mérité un peu de repos.

    32
    Dimanche 19 Novembre 2017 à 18:55

    Ciel Sauvage ne la regardait pas, et ne sourit pas au compliment et resta coucher pour tenter de faire partir la fatigue qui pesait sur ses paupières. 

    Puis il se leva pour la suivre à contre coeur, la, il n'avait envi que d'une chose : dormir. Il se soucira des autres apprentis plus tard. 

    33
    Lundi 20 Novembre 2017 à 13:24

    Ciel Sauvage avait vraiment l'air épuise mais il fallait vraiment qu'il se surpasse pour devenir un combattant hors pair. Il avait les capacités en tout cas et Pic du Renard avait la ferme intention qu'il les exploite au maximum. La belle meneuse parti de la bande sableuse en trottinant. Il fallait encore qu'elle lui montre la cascade. Elle aussi commençait à fatiguer mais elle n'en montrait rien.

    34
    Lundi 20 Novembre 2017 à 17:07

    Ciel Sauvage la suivit au pas. Quitte à la perdre de vue, de toute façon, elle s'arretera bien avant. 

    Bien qu'il se remettait peu à peu mentalement, son corps ne suivait plus. Premiere sortie. Première épuisante ! Mais elle veut me tuer enfaite ! Non, je vais lui prouver que je peux faire plus que ce qu'elle me demande ! s'encouragea t-il pour remonter sa motivation. 

    Ce petit temps avait suffit à le recharger, un peu. Il s'engagea donc dans un trot moyen pour revenir à hauteur de Pic du Renard. 

    35
    Mercredi 22 Novembre 2017 à 08:52

    Pic du Renard, bien qu'elle ne se retourne pas, avait conscience de la présence de son apprenti derrière elle. Elle ne pu réprimer un petit sourire fier lorsqu'il la rattrapa malgré sa fatigue. Pourtant elle ne ralenti pas le moins du monde et continua sur sa lancée. Il deviendrait un grand combattant. Elle en était maintenant certaine. La belle meneuse entendit bientôt le clapotis de l'eau caractéristique de la cascade. Le bruit s'accentua de plus en plus qu'il approchait pour se transformer en un grondement continu. Si cela gênait certains chats, Pic du Renard appréciait beaucoup ce ronronnement apaisant.

    (suite à la cascade ??)

    36
    Mercredi 22 Novembre 2017 à 12:04

    (Va y je suis)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :